La loi n°2017-1837 du 30 décembre 2017 comporte plusieurs dispositions concernant la fiscalité des collectivités locales.

Parmi elles :

- Dégrèvement de la taxe d'habitation en faveur des résidences principales : il sera échelonné sur trois ans (30% en 2018, 65% en 2019, et 100% en 2020) et concernera

80% des foyers fiscaux, pour les cotisations  de taxe d'habitation des contribuables dont les revenus sont inférieurs  à 27 000 € pour une personne seule, 43 000 € pour un 

couple majoré de 6 000 € par demi - part supplémentaire (soit 55 000 € pour un couple avec deux enfants).

Le dégrèvement de 2018 sera transparent : l'État se substitue, purement et simplement, au contribuable pour acquitter la taxe d'habitation.

Les résidents en établissement d'hébergement de personnes agées sans but lucratif n'ayant pas la jouissance privative de leur logement bénéficient du même dégrèvement.

-Exonération, à partir de 2019, de la cotisation minimum de la Cotisation foncière des entreprises ( CFE ) des contribuables réalisant un chiffre d'affaire inférieur ou égal à 5 000 €.

-Abattement de la taxe foncière en faveur des petits commerces de centre - ville : abattement possible de 1 à 15% de la base d'imposition à la taxe foncière sur les propriétés bâties

des magasins et boutiques de moins de 400m2.

Il est prévu une adaptation corrélative du plafond de taxe sur les surfaces commerciales de plus de 400m2.