Clocher C'est une ancienne église romane du XIe-XIIe siècle qui a été modifiée au XIXe siècle. Seuls, le choeur (actuelle sacristie) et le clocher ont été préservés. Le clocher imposant, de style roman, a été entièrement restauré en 1977 mettant en valeur son toit en forme de bâtière et ses triples rangées d'ouvertures à colonnettes.

À l'intérieur de l'église, se trouve un vitrail représentant le martyre de Saint-Étienne le patron de la paroisse ( diacre lapidé au Ier siècle), réalisé en 1880 par le maître verrier Victor-Martin Weckerlin (1825-1909) originaire de Guebwiller. On aperçoit également une très belle statue de la Vierge du XVe ou XVIe siècle ainsi qu'une peinture représentant les quatorze auxiliateurs dont l'origine remonte au XVIIIe siècle.

L'église construite vers 1100 remplaçait une ancienne chapelle dédiée à saint-Étienne qui dépendait de la paroisse de Soultzmatt. Elle fut ensuite rattachée à la collégiale de Lautenbach en 1255. Pendant le Moyen Âge, l'église grâce à son cimetière entouré de murs fortifiés, servait de refuge aux habitants. Les Suédois, au cours de la guerre de Trente Ans vont s'emparer des cloches de l'église. Osenbach sera érigé en 1773 en paroisse autonome avec son propre curé. Le premier curé de la nouvelle paroisse nouvellement créée sera Antoine Boeglin dont l'épitaphe de 1809 est conservée dans le mur de la nef, côté est, à l'extérieur.

Accès libre toute l'année.